Étude génétique à partir du guano des Grands Rhinolophes

 

Dans le Pays des Couzes, dans le sud du Puy-de-Dôme, Chauve-Souris Auvergne a cette année débuté une étude un peu particulière sur la population de Grands Rhinolophes de ce secteur.

 

Grâce à des fonds du site Natura 2000 « Gîtes à chiroptères du Pays des Couzes », et à l’aide technique de notre collègue Sébastien Puechmaille et d’un laboratoire de l’INRA de Clermont-Ferrand, nous allons en effet tenter d’appréhender au mieux cette population et les mouvements d’individus grâce à des analyses génétiques.

 

L’avantage de cette méthode est qu’elle est non-invasive puisque les analyses sont pratiquées sur le guano des chauves-souris !
Nous sommes actuellement en pleine phase de récolte de ce guano qui, pour être exploitables, doit être récolté dans des conditions spécifiques, sur du papier journal disposé sous les colonies puis stocké dans des boites dans des conditions adéquates.

 

Nous espérons grâce à ce travail pouvoir mieux cerner les échanges entre les sites déjà connus mais aussi peut être mettre en évidence l’existence d’autres gîtes à ce jour inconnus. Grâce à cette première phase, des études plus spécifiques pourraient ensuite être lancées si besoin (prospections, télémétries…).

 

Afin de compléter ce premier travail, nous en avons également profité pour équiper les sites de détecteurs automatiques un peu particuliers, des « Rhino-loggers », capables de capter les ultrasons des Rhinolophes. Nous pourrons ainsi avoir une vision au jour le jour de la fréquentation de ces gîtes.

 

Retour en quelques images sur ce travail en cours, prévu pour se poursuivre également l’année prochaine. (photos : zoom sur du guano ; feuilles et boîte de récupération ; enregistreur)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *