Actualité de terrain…

Fabrice, un de nos bénévoles installé dans le département du Cantal, a eu la chance d’observer dernièrement 7 Minioptères de schreiber en compagnie de 22 Grands Rhinolophes dans un site de l’ouest de ce département.

 

Cette observation est particulièrement intéressante pour plusieurs raisons :

– Même si l’on est très loin des effectifs importants que cette espèce méditerranéenne peut atteindre dans certains sites souterrains, il s’agit d’un « record » pour la région Auvergne où elle est particulièrement rare (moins d’une dizaine de mentions).

 

– Ceci confirme que cette espèce est peut être plus régulière que nous le pensions, en particulier dans le département du Cantal, probablement en lien avec les populations de Corrèze et du Lot.

 

– Enfin, elle nous confirme également que l’automne, période où les chauves-souris effectuent parfois d’importants déplacements, est favorable à de telles observations. On peut ainsi envisager que les Minioptères du sud-ouest de la France viennent « sonder » quelques cavités sur le marge ouest de notre région assez régulièrement.

 

Avec un peu d’espoir, peut être qu’un ou deux Minioptères décideront donc de rester et de passer l’hiver dans notre région où rappelons-le les milieux préférentiels de cette espèce, et en particulier les grandes cavités des réseaux karstiques, sont absents.

 

Minioptère - TB - Cantal - Janvier 2013

Ce Minioptère photographié dans le Cantal il y a deux hivers avait-il lui aussi parcouru l’ouest de notre région avant de choisir ce site pour hiberner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *