Barbastelle 2017 et nichoir XXL

Les comptages hivernaux étant désormais terminés, notre association se projette maintenant sur cette année 2017 qui débute, et en particulier les suivis, études, actions de conservation pour la période estivale. Nous ne manquerons pas de vous communiquer sur cette page à la fois les annonces et les résultats de ces travaux.

 

Une des espèces qui fera l’objet d’une attention particulière est la Barbastelle.

 

Nous allons tenter cette année de renforcer en particulier notre réseau de suivi participatif des colonies de cette espèce après un premier test concluant en 2016. Il s’agit de demander aux propriétaires chanceux accueillant l’espèce chez eux, derrière un volet ou dans un linteau de porte, de noter la présence ou l’absence des animaux et d’aider les chiroptérologues a réalisé ainsi des comptages plus précis. De nombreuses informations détaillées sur la biologie de l’espèce sont aussi récoltées.

 

Mais un membre association a d’ores et déjà mis les « bouchées doubles » pour aider cette espèce.
On voulait ainsi vous parler des nichoirs XXL de Pierre, un bénévole installé dans le sud du Puy-de-Dôme. Non content d’accueillir déjà régulièrement des individus isolés de l’espèce dans un de ces nichoirs (en plus des Petits Rhinolophes et Oreillards dans la cave !), Pierre a équipé les linteaux de bâtiments lui appartenant avec 4 nichoirs de grande taille.

1,50 m de long, 21 cm de profondeur et 24 mm d’espacement.

Le tout en bois brut non traité bien évidemment.

Où comment un peu de bricolage peut permettre une mise en œuvre concrète de conservation d’une espèce patrimoniale, action que nous espérons couronnée de succès à l’avenir !

Quelques images de ces réalisations, et un grand bravo à Pierre pour ce travail !

 

             nichoirPierreXXL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *