Encore quelques contrôles

Les équipes de Chauve-Souris Auvergne ne chôment pas en cette période intense de contrôles hivernaux. Ainsi, ce samedi 26 janvier, des contrôles ont eu lieu sur deux secteurs.

 

En Forêt de Tronçais, nos collègue de l’Allier ont réalisé le contrôle de 7 aqueducs témoins malgré des conditions météorologiques peu propices au « rapatriement » des animaux sous terre. Il faut en effet, pour un remplissage maximal de ces aqueducs, un froid vif et intense qui dure dans le temps, ce qui est loin d’être le cas en ce moment dans notre région. Ce contrôle est donc, dans ce contexte, le moins bon depuis 1993. Malgré tout 127 individus de 5 espèces ont été observés (64 Barbastelles, 42 Murins de Natterer, 2 Murins de Bechstein, 1 Murin de Daubenton, 13 Oreillards et 2 chauves-souris indéterminées).

 

Dans le sud de l’agglomération clermontoise, c’est un site d’anciennes caves à vin qui a été contrôlé permettant de noter 13 individus de 3 espèces différentes : 4 Petits Rhinolophes, 6 Grands Rhinolophes et 3 Grands/Petits Murins. Ce qui retient l’attention ici, c’est l’observation des murins, une première sur ce site très urbanisé, preuve que ces animaux peuvent pénétrer dans nos villes à la faveur d’un site ou d’un secteur encore un peu favorable.

petit rhino

Le Petit Rhinolophe, une des espèces observées ce week-end (illustration Isabelle Naudin : http://isabellenaudin.jimdo.com 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *