27 juillet 2010

Généralités

 

Les chauves-souris ou chiroptères sont des mammifères, elles donnent naissance à un seul jeune par an qu’elles allaitent. Il existe entre 1000 et 1200 espèces dans le monde, dont 39 en Europe, 34 en France et 28 en Auvergne.

 

Voler avec ses mains


Les chauves-souris sont les seuls mammifères au monde capables de voler grâce à leurs mains transformées en ailes. Leurs doigts très allongés sont reliés par une fine membrane de peau appelée patagium qui permet le vol.

Leur nom scientifique, Chiroptères signifie d’ailleurs « qui volent avec ses mains » (chiro = main ; ptère = aile).

 

La tête en bas


Les chauves-souris se suspendent  au repos le plus souvent la tête en bas. Grâce à un ingénieux système, leur cerveau ne se trouve pas inondé. Mais le plus surprenant se situe au niveau de leurs pieds. Ces derniers ont subi une rotation de 180° par rapport aux nôtres ce qui permet une accroche facile. De plus, quand une chauve-souris est suspendue, son propre poids exerce une traction sur des tendons qui maintiennent les griffes en position d’accrochage, tout ceci sans aucune consommation d’énergie musculaire. Cette adaptation permet ainsi aux chauves-souris de rester suspendues pendant de longues périodes, l’hibernation par exemple.


Voir avec ses oreilles


Les chauves-souris ne sont pas aveugles, mais leur vue – équivalente à la notre – est trop peu développée pour leur permettre de se déplacer dans l’obscurité. Elles ont donc développé un sixième sens, l’écholocation, un système avec des performances incroyables qui a inspiré le sonar. Certaines espèces peuvent repérer un fil de 0,05 mm d’épaisseur à plusieurs mètres de distance.

Ceci leur permet de se déplacer dans l’obscurité et de repérer leurs proies. Grâce à l’écholocation, les chauves-souris évitent sans souci les chevelures, même les plus fournies ! (voir page légendes).

 

Régime alimentaire


Toutes les chauves-souris d’Europe sont insectivores, mais d’autres régimes alimentaires existent sur les autres continents. Certaines sont frugivores, nectarivores, carnivores, piscivores, insectivores … et hématophages. Il existe en effet en Amérique centrale et du sud, trois espèces de Vampires. Ces espèces de petite taille, bien loin de l’image d’une bête sanguinaire, se nourrissent effectivement de quelques millilitres de sang par nuit qu’elles prélèvent sur des animaux sauvages ou du bétail. Elles sont également caractérisées par un comportement social très avancé basé sur l’entraide entre individus d’une même colonie.

 

Longévité


Les chauves-souris sont des espèces à reproduction lente : un seul jeune par an et par femelle. Bon nombre des jeunes vont mourir avant leur premier anniversaire. Le renouvellement des populations est donc très lent ce qui rend les chauves-souris vulnérables (voir page les menaces). Ce faible renouvellement des populations est compensé par une longévité importante pour des animaux de si petite taille.

 

 

Les Pipistrelles (taille d’un pouce, poids de 4 à 10 grammes) vivent ainsi entre 4 et 6 ans à l’état sauvage. Un Grand Rhinolophe (15 à 35 grammes) a été observé jusqu’à l’âge de 32 ans, mais le record absolu est détenu par un Murin de Brandt (poids de 4 à 10 grammes) âgé de 48 ans !